Une épidémie de "cerfs-zombies" gagne les États-Unis

La situation commence à devenir préoccupante pour les autorités américaines. La moitié des États-Unis est touchée par une étrange épidémie qui rend les cerfs "zombies". Son nom : la maladie débilitante chronique.

Une étrange maladie est en train de se propager parmi les cervidés américains. D'après un dernier recensement, pas moins de 24 des 50 États américains ont été gagnés par la maladie débilitante chronique, ou "chronic wasting disease". Elle touche les cerfs, les rennes, les élans et les wapitis et semble se propager très rapidement.

Cerf-zombie

Fournis par Kiosk

Parfois, elle reste silencieuse mais la plupart du temps, cette maladie s'accompagne de trébuchements, perte de poids intense, apathie et sécrétions de salive abondantes... Autant de symptômes qui ont inspiré aux Américains le surnom de "cerfs-zombies". Fatale pour les cervidés, elle peut être assimilée à la maladie de la vache folle ou encore celle de Creutzfeldt-Jakob chez les humains.

Aucun vaccin ni traitement

Et pour cause : l'origine de ces maladies est similaire. Après avoir mené des analyses, les scientifiques sont en effet en mesure d'affirmer qu'elles seraient dues à une protéine mutée nommée prion, qui entraîne une détérioration du cerveau. Il n'existe à ce jour aucun traitement ni vaccin pour empêcher sa propagation. Dans le cas de la maladie débilitante chronique, le risque de transmission à l'homme ne peut pour l'instant être totalement exclu. Bien que le cas ne se soit a priori jamais présenté.

Dans l'attente de pouvoir trouver un traitement et arrêter la propagation de cette épidémie, les États-Unis ont pris une mesure pour l'endiguer : 40 États et 7 provinces canadiennes ont interdit l'importation de carcasses d'animaux chassés hors de leur territoire.

Voir la vidéo :

http://www.maxisciences.com/nature/une-epidemie-de-cerfs-zombies-gagne-les-etats-unis_art43887.html

Publié sur GENTSIDE le 10 octobre 2019