Les voies de l'étrange et du mystérieux

27 mai 2017

Conclusions de l'auteur

Ce qu'annonçait la Genèse s'est réalisé mot pour mot, ce qui reste encore en suspens se réalisera de la même façon, non par une future action punitive de Dieu, mais comme une conséquence obligatoire du péché originel. L'espèce humaine, victime d'aliénation mentale, dévastera obligatoirement la terre par son "progrès" et celle-ci finira par ne donner que des épines et des chardons et l'homme devra mourir de mort sur le désert qu'il aura lui-même créé. Voilà ce que dit la Genèse. Il n'y a là aucun message de joie pour l'être qui... [Lire la suite]
Posté par glycinia à 17:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 mai 2017

Genèse

Ayant reconnu la vérité sur les origines de l’homme, j’ai hésité à la révéler. C’est une vérité bouleversante, dont les conséquences sont imprévisibles dans tous les domaines du comportement humain. La décision me fut facilitée par la Genèse de la Bible. Je m’aperçus que la vérité sur les origines de l’humanité avait déjà été dite, de nombreux millénaires auparavant, dans ces brèves lignes riches de contenu. Ce que la Genèse décrit sous forme imagée concorde entièrement avec ce que j’ai constaté. La Genèse est une description claire... [Lire la suite]
Posté par glycinia à 17:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 mai 2017

Physionomies des peuples

Comme il a déjà été mentionné, la perte du pelage appartient aux grands modifications résultant directement de la consommation de cerveau et de la réorganisation forcée du métabolisme hormonal. Dans presque toutes les régions du monde, la température de l'air est, par moments, plus basse que la température interne du corps qui doit être tenue dans toutes circonstances à environ 36 degrés. L'air froid n'agit pas seulement sur l'extérieur du corps, mais il rafraîchit aussi les organes internes, par la respiration. Avec la diminution... [Lire la suite]
Posté par glycinia à 16:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 mai 2017

Le cas d'Hélène Smith

Née à Martigny (Valais, Suisse), le 9 décembre 1861, et décédée à Genève le 10 juin 1929 à l'âge de 68 ans, Catherine-Élise Muller a été rendue mondialement célèbre sous le nom d'Hélène Smith, par les classiques et admirables travaux du professeur Th. Flournoy, de Genève, travaux que celui-ci a rapportés dans quelques revues philosphiques et surtout dans son remarquable ouvrage : Des Indes à la Planète Mars. D'une situation relativement modeste et d'une irréprochable moralité, Mlle Muller, que, selon l'usage, nous... [Lire la suite]
Posté par glycinia à 17:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 mai 2017

Les dissociations de la personnalité

Le cas le plus anciennement étudié (1816) de dissociation de la personnalité est celui d'une jeune Américaine, Mary Reynolds, qui, au sortir d'une syncope, perdit le souvenir de sa vie antérieure. Quelques mois après, atteinte d'une syncope analogue, elle retrouva sa personnalité normale, mais oublia complètement ce qui s'était passé entre les deux accès. Dès lors, sa vie se trouva partagée alternativement entre les deux états. Elle avait d'ailleurs aussi peu conscience de son double personnage que deux personnes distinctes n'en ont... [Lire la suite]
Posté par glycinia à 15:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 mai 2017

La nuit de Finley Manor

« Voyez-vous, dit le major Finley, en contemplant la transparence ambrée de son verre de fin Napoléon… Voyez-vous, malgré tout le respect que j’ai pour lui, je pense que mon vieux père, sur la fin de sa vie, n’avait plus les idées bien en place… Toutes ces vieilleries plus ou moins chargées d’histoire et de poussière avaient dû, à la longue, lui tourner un peu les esprits… » La conversation, ce soir-là, en est arrivée, comme bien souvent, à tourner autour de ce qui (en dehors du maître de maison, bien entendu) constitue le... [Lire la suite]
Posté par glycinia à 17:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 mai 2017

La formation des races

Si les origines de l’homme ont, jusqu’ici, fait l’objet d’explications totalement arbitraires, il en est de même pour la formation des races. Les chercheurs se fondaient sur le fait qu’une race de singes unique, inconnue jusqu’ici, avait ouvert le chemin de l’hominisation, alors que toutes les autres races de singes en étaient restées à leur ancien mode de vie. En ce qui concerne la race de singes qui est passée à l’état humain ou l’endroit où se produisit ce phénomène, les avis diffèrent. Un groupe prétend que l’homme descend d’une... [Lire la suite]
Posté par glycinia à 17:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 mai 2017

Chevelure et station debout

Comme on l’a dit, la consommation de viande est en relation étroite avec la perte du pelage. Cette relation s’est manifestée de façon très particulière : là où les poils sont nécessaires à l’homme, ils sont rabougris ; par contre, ils poussent depuis lors là où ils sont inutiles et même gênants – sur la tête. Ce phénomène va lui aussi à l’encontre d’une évolution naturelle. L’énergie nécessaire à la croissance des poils du corps n’a pas été épargnée mais concentrée sur la pousse des cheveux, alors que les ancêtres simiens de... [Lire la suite]
Posté par glycinia à 17:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 mai 2017

Les dieux

Depuis que l’homme ne peut plus capter les pensées de ses congénères, un nouveau mal est apparu : la possibilité de mentir. Toute l’humanité use de cette possibilité parce qu’elle croit en tirer des avantages ; c’est l’unique foi universelle qu’elle pratique sans faille et de façon continue, presque comme une religion universelle, et qui n’engendre que du malheur. Si l’homme n’avait pas perdu la faculté de lire les pensées, il saurait découvrir aujourd’hui les méchantes pensées de ses congénères et punir les coupables... [Lire la suite]
Posté par glycinia à 17:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 mai 2017

Passage à l'état carnivore

La Genèse montre les premiers hommes avant la chute, donc avant le cannibalisme. Elle les met dans un jardin vert et fertile, ce qui indique qu’à cette époque il n’y avait là ni sécheresse ni désert. La Genèse mentionne expressément que l’homme en tant qu’espèce ou race a pris naissance à la fin de la création. Toutes les espèces animales, parmi lesquelles les ancêtres de l’homme, existaient déjà. Dans une version de la Genèse, il est souligné aussi qu’au début l’homme vivait en paix avec les autres animaux, c’est-à-dire qu’il... [Lire la suite]
Posté par glycinia à 17:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]