Les voies de l'étrange et du mystérieux

15 décembre 2017

Lucia

Dans la matinée du 15 avril 1933, une Espagnole de 41 ans quitte son domicile, à Madrid, pour tout simplement faire ses courses. Elle s’appelle Lucia de Salvio. Elle est la femme de Pedro de Salvio qui exerce la profession d’ingénieur aux chemins de fer. Le couple n’a pas moins de quatorze enfants. Ce matin-là, Lucia emmène avec elle son dernier-né, un petit garçon. En 1933, le calme ne règne guère dans la capitale espagnole. Chacun pressent qu’un jour ou l’autre, de graves évènements bouleverseront le pays. De 1923 à 1930, l’Espagne,... [Lire la suite]
Posté par glycinia à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 décembre 2017

Le Feu intérieur

Bien que l'on cite souvent le cas de gens s'enflammant tout à coup, les sceptiques prétendent que la combustion spontanée est impossible chez l'homme. Tel n'est assurément pas la vie de Jack Angel, qui habite Atlanta, en Géorgie. Il est parfois considéré comme le seul à en avoir jamais réchappé et à être en mesure de nous livrer son témoignage. Autrefois, Jack Angel était un représentant de commerce en pleine forme, qui gagnait 70 000 $ par an. Aujourd'hui, il est invalide et il ne peut pas se déplacer, tout cela à cause d'un... [Lire la suite]
Posté par glycinia à 08:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 décembre 2017

Créatures morphiques

Intéressons-nous à la théorie émise par Trevor Constable, un vétéran de la Navy, qui a consacré 20 ans de sa vie à étudier ceux qu’il qualifie d’« êtres atmosphériques » : ces entités qui parcourent les cieux en silence, visibles seulement à la lumière infrarouge mais bel et bien présentes. Des créatures physiques, en quelque sorte. Grandes, voraces, mais invisibles à l’œil nu ; ces créatures indétectables pourraient enlever des personnes sans qu’elles les voient arriver. Ces animaux « morphiques »... [Lire la suite]
Posté par glycinia à 08:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
24 novembre 2017

Pluie d'oiseaux

« Il pleut des hallebardes », dit-on en cas de violentes averses. Mais on cite plusieurs cas où ce sont de véritables nuées d'oiseaux morts qui sont tombées du ciel. Selon des sources autorisées, durant l'automne 1846, des grappes d'oiseaux, mort ou mourante, s'abattent sur diverses régions de France, en même temps qu'une drôle de pluie rouge. Pas plus à Lyon qu'à Grenoble les savants ne sont en mesure d'expliquer pourquoi alouettes, canards, rouges-gorges et cailles tombent par centaines, tout comme ils sont incapables de déterminer... [Lire la suite]
Posté par glycinia à 08:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 novembre 2017

Grigio, le chien fantôme de Turin

Par une paisible soirée d’automne de l’année 1852, Don Bosco, jeune prêtre à Turin (Italie) s’en retournait chez lui dans le quartier Valdocco, plein de lassitude, à travers les rues sordides et jonchées de détritus dangereux. Il était seul. Une silhouette baraquée armée d’une grosse massue le suivait furtivement. Comme la rue étroite se trouva soudain dans l’obscurité, l’attaquant s’abattit sur lui en brandissant sa massue. Presque simultanément, alors que Bosco tentait d’esquiver ce coup susceptible de le tuer, un gros animal gris,... [Lire la suite]
Posté par glycinia à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
27 octobre 2017

Le pilote est-il vraiment réincarné ???

Réincarné est le livre de Bruce et Andréa Leininger, dont l’enfant, quand il avait 2 ans, se souvenait avoir été pilote de chasse pendant la Seconde guerre mondiale... Pas à pas, se déroule une enquête extraordinaire sur l’un des cas de réincarnation les plus indiscutables à ce jour en Occident. En cherchant un peu à propos de ce pilote "réincarné", j'ai trouvé ça : http://www.psychologies.com/Planete/Paranormal/Articles-et-dossiers/L-incro… Et cela explique bien des choses, car tout est lié, mort tragique, mémoire des... [Lire la suite]
Posté par glycinia à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

20 octobre 2017

Lumières à Indianopolis

Un des incidents les plus longs auxquels des témoins aient assisté de près eut lieu vers la fin de 1958. J'étais à l'époque présentateur du journal télévisé d'un poste de la ville d'Indianapolis, terminus d'une des lignes du chemin de fer de Monon. Je reçus un jour un coup de téléphone d'un des membres du personnel du train 91 qui, dans la nuit du 2 au 3 octobre 1958, avait couvert les 145 km du trajet de Monon (Indiana) à Indianapolis.  Trois des cinq membres du personnel du train, le mécanicien, Harry Eckman, le chauffeur,... [Lire la suite]
Posté par glycinia à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 octobre 2017

Le retour de la victime

Un jour de 1936, entre Siano et Catanzano, deux petites villes italiennes, on découvrit le corps d'un jeune homme de 19 ans, Giuseppe Verardi. Il gisait sous un pont, recouvert uniquement de ses sous-vêtements. On trouva ses vêtements répandus un peu à l'écart. Les autorités de Siano décrétèrent que Giuseppe s'était donné lui-même la mort. La famille et les amis du jeune homme accueillirent ce verdict avec scepticisme car on voyait mal comment une simple chute de 10 m pouvait être à l'origine de toutes les blessures dont il portait... [Lire la suite]
Posté par glycinia à 08:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 octobre 2017

Nuits agitées

Observation de Mlle Gabrielle Renaudot : Voci un premier récit de hantise certainement authentique quant aux faits observés. Il a été rapporté par Mlle Gabrielle Renaudot devenue, par la suite, Mme Camille Flammarion. Mlle Renaudot ayant été invitée en avril 1918, par le Dr Bonnefoy, alors veuf et remarié, à venir passer quelques jours à Cherbourg au 13 de la rue de la Polle, il lui échut une chambre renfermant de nombreux objets ayant appartenu à la défunte Mme Bonnefoy, et, en particulier, le lit dans lequel elle était décédée.... [Lire la suite]
Posté par glycinia à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 septembre 2017

L’abominable homme des États-Unis

Un vaste folklore et la croyance en un peuple très primitif ayant des mœurs révoltantes se retrouvent de la Californie du Nord jusqu’aux terres arctiques elles-mêmes. Cette tradition couvre non seulement toute l’étendue de la côte du Pacifique mais aussi une grande partie des régions accidentées de l’est des États-Unis, et va même jusque dans le Groenland. Généralement, ces sous-hominiens sont décrits comme très grands, entièrement couverts de poils et farouches. On les dit parfois carnivores. Avant d’étudier cette tradition, il... [Lire la suite]
Posté par glycinia à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]